Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

la lorgnette d'evelyne

La lorgnette d'Evelyne : anniversaire

1 Avril 2015 , Rédigé par evacor Publié dans #La lorgnette d'Evelyne

La lorgnette d'Evelyne : anniversaireLa lorgnette d'Evelyne : anniversaire

Mon blog fête ses 5 ans aujourd'hui !

Merci à tous les abonnés et les curieux de passage...

Je suis heureuse et touchée de vos marques d'intérêt.

A bientôt.

EB  

 

 
Lire la suite

La lorgnette d'Evelyne : Présentation

1 Février 2012 , Rédigé par evacor Publié dans #La lorgnette d'Evelyne

 img026

La lorgnette est conçue comme un « bulletin d’humeur »  sur des sujets de toute sorte.

Je n’y défends rien de particulier, ce sont de courts commentaires très personnels sur des évènements ou pensées qui traversent ma vie.

Le 21 avril 2011

EB

 

Lire la suite

la lorgnette: la cuisine de Delphine

1 Février 2012 , Rédigé par evacor Publié dans #La lorgnette d'Evelyne

Le mois dernier (août 2014) j'étais en visite chez mon amie Delphine qui vit à Philadelphia où elle est professeur de psychologie cognitive à l'université. C'est une personne très lumineuse et ouverte, elle me bluffe sur des tas de choses: sa vie d'expat super bien assumée, sa curiosité culturelle, sa lucidité tendre sur l'être humain... mais ce que j'ai envie de partager ici c'est sa cuisine, simple et très savoureuse. Delphine est membre d'une coopérative bio épatante à deux pas de chez elle où on trouve des tas de produits de qualité au détail (comme l'huile, ou les épices: je n'avais jamais vu).

Voici ci-dessous 3 recettes qui m'ont fait me lécher les doigts:

flocons d'avoine au kale - granola - okras au vinaigre

Toutes les stars d'Hollywood sont folles de kale ! Même si ce n'est pas très usuel en France j'en trouve dans les surfaces bio parisiennes style biocoop. Les okras, je n'ai pas encore trouvé ici, mais c'est une recette qui peut s'appliquer à d'autres légumes (haricots verts, choux fleurs...).

flocons d'avoine au kale (pour 1 personne)

mélanger 1/2 tasse de flocons avec 1/2 tasse d'eau. Ajouter 2-3 feuilles de kale (dont on retire la tige centrale) en petits morceaux. Faire cuire à feu modéré jusqu'à ce que l'eau soit évaporée et que les feuilles soient d'un vert plus foncé et molles. Rajouter un peu d'eau si besoin. On peur rajouter pour déguster un saupoudrage de sucre roux, ou du sirop d'érable.

granola

mélanger: 3 tasses de flocons d'avoine - 1 tasse de graines de courge - 1/4 tasse de graines de tournesol - 1/4 tasse de sirop d'érable - 1/2 tasse de miel - 1/2 tasse d'huile d'olive - 1/4 tasse de sucre brun - 1 cuil.c de sel - 1/2 cuil.c de cannelle - 1/2 cuil.c de cardamone - 1/2 tasse de germes de blé.
Etaler sur la lèche-frite du four. Faire cuire à 150°pendant 45mn en remuant toutes les 10mn. Le granola sortira du four encore un peu mou, mais il durcira en refroidissant.

okras au vinaigre

faire bouillir à feu doux jusqu'à ce que le sel et le sucre soient dissous: 1 1/2 tasse de vinaigre de cidre - 2 cuil.s de sucre - 1 cuil.s de sel. Laisser refroidir un peu et ajouter: 4 cuil.s de persil ou coriandre hâché - 4 cuil.c d'ail émincé - 4 cuil.c de gingembre frais, hâché fin. Dans un grand bocal: 40 okras, dont on coupe la tige (mais sans couper la gousse). Verser le liquide afin de couvrir les okras. S'il n'y a pas assez de liquide ajouter du vinaigre pour qu'ils soient complètement couverts. Fermer le bocal, laisser dans un endroit sombre et frais pendant 24 heures puis mettre au réfrigérateur. Une semaine plus tard on peut déguster les okras (ils se gardent au réfrigérateur pendant 1 mois).

Faites comme moi: régalez-vous !

la lorgnette: la cuisine de Delphinela lorgnette: la cuisine de Delphine
Lire la suite

La lorgnette: loin de tout

26 Janvier 2010 , Rédigé par evacor Publié dans #La lorgnette d'Evelyne

loin de tout: sentiment à la fois joyeux et angoissant. Joyeux car il induit une déconnexion régénérante, et angoissant par la sensation d'inconnu liée à un autre univers.

Lors de mon récent périple en Palestine, puis Jordanie, je me suis constamment sentie loin de tout. La Palestine est un pays occupé. Quand on est français on peut avoir une connaissance intellectuelle de ce que représente un pays occupé, mais aucune sensation de réalité. On sait qu'on peut se déplacer où on veut, comme on veut. La liberté de mouvement est une question qui ne se pose pas. Dans un pays occupé, toutes ces évidences ont disparu: c'est très perturbant.

loin de tout à Naplouse: je sors de soirée, aux portes de la ville il y a des militaires partout, les cafés sont remplis de groupes d'hommes, je ne sais pas ce qui se passe. Et si j'étais au mauvais endroit au mauvais moment ?

loin de tout à Jérusalem: je quitte l'esplanade d'Al'Aqsa, un palestinien se fait arrêter devant moi, ses camarades se serrent contre lui comme un rempart, les militaires israéliens crient, de plus en plus nombreux, je sens qu'il faut partir vite.

loin de tout à Jaffa, pour mon premier bain de l'année sur une plage quasi déserte et un soleil de plomb.

P4270021

loin de tout au passage des frontières, à Allenby bridge, car il faut des heures pour passer tous les contrôles. Autour de moi la patience résignée des hommes, des femmes, des enfants, qui reviendront demain si on les empêche de passer aujourd'hui.

loin de tout à Pétra, à l'hôpital, où je me retrouve en grande fragilité à la suite d'un accident.

loin de tout à l'aéroport de Tel Aviv, quand je me sens vaguement fautive de je ne sais pas quoi, juste parce qu'on m'interroge avec suspicion.

Je n'ai jamais autant que là-bas l'impression de ne rien maîtriser, d'être enfermée dans un monde d'où tous les codes m'échappent.  

 Et pourtant la Palestine est un pays si attachant ! J'y rencontre des gens hors du commun, d'une résilience impressionnante, des gens arrivés là un peu par hasard, d'autres avec détermination, et finalement se dégage une grande humanité, extrèmement diverse et enrichissante. Ramallah est une ville spéciale, en mouvement. J'aime me laisser happer par son atmosphère, j'y vis des journées "particulières", qui hantent longuement mes pensées.

P5030300

 mai 2014

Lire la suite

la lorgnette: Duarte

26 Janvier 2010 , Rédigé par evacor Publié dans #La lorgnette d'Evelyne

Par un hasard très heureux j'étais de passage au centre culturel de Belém la veille d'un concert de Duarte (Ha fado no cais), par un hasard très heureux il restait 5 places: voilà comment j'ai pu découvrir ce merveilleux chanteur de fado.
Le jour J, la salle est remplie de connaisseurs. Dans une douce pénombre arrivent tranquillement les 3 musiciens (cythare et guitare sèche sonorisées + guitare basse électrique) qui se mettent tranquillement en place, puis du fond de la scène surgit une grande silhouette théâtrale dans la longue cape noire traditionnelle des interprètes masculins de fado: DUARTE.
Electricité immédiate dans la salle, il attaque a capella avec juste une rythmique de tambourin, comme les chanteurs des rues.

Unknown-copie-2

Je ne suis pas sensible à l'univers du fado, je ne suis pas particulièrement émue par les grands artistes de ce genre, comme Amalia Rodrigues. Je n'aime pas trop les voix ni le style. C'était avant d'entendre et voir Duarte: une voix très touchante, douce, déchirante ou poignante, avec un fond de tendresse constant. J'aime son sens de la scène, silhouette longiligne, très élégante, dans des mouvements courbes, il donne l'impression de chorégraphier son chant, c'est FORMIDABLE !

Un concert qui m'enchante me met toujours dans un état de rêverie émue, et l'après-concert, plus il est poétique mieux c'est pour moi. Alors là, le retour en ville par le délicieux tramway lisboète, bringuebalant avec charme (j'ai toujours l'impression qu'il se déplace sur la pointe des pieds car les roues étant centrées on dirait qu'il flotte sur les rails....), c'était juste un moment parfait.

DSCN3804

quelques infos sur Duarte:

Prix de la meilleure révélation (catégorie artiste de fado) en 2006 par la prestigieuse fondation Amalia Rodrigues, Duarte, chanteur et compositeur,  est une des voix les plus prometteuses de la nouvelle génération des chanteurs de fado. Il a enregistré son 1er album en 2004, Fado Meus, puis en 2008: Aquelas coisas da gente.

Centre culturel de Belém, pequeno Auditorio - 28 février 2014


Lire la suite

la lorgnette: fin du tunnel

26 Janvier 2010 , Rédigé par evacor Publié dans #La lorgnette d'Evelyne

Je commence enfin à entrevoir la fin du tunnel hivernal: plus que quleques semaines avant l'arrivée du printemps, OUF ! Néanmoins les dernières longueurs sont éprouvantes aussi je m'apprête à recharger ma vitamine D en chaussant mes bottes de 7 lieues direction une contrée plus lumineuse...mais avant de partir, voici trois évènements très revigorants qui m'ont bien rechargée:

-La remarquable rétrospective Henri Cartier-Bresson (1908-2004) au Centre Pompidou.

On y trouve tous les courants qui ont marqués son oeuvre, le surréalisme, le photoreportage, le cinéma et la guerre... Ce qui est très frappant malgré la diversité des sujets c'est la constance de l'oeil qui saisit un instant d'une composition aboutie, cet oeil qui cherche, attend, voit et saisit ce que tout un chacun n'a pas vu, cet oeil qui prend le parti de photographier ceux qui regardent un évènement plutôt que l'évènement lui-même...Je suis fascinée par nombre de clichés qui semblent tellement au plus juste, comme épurés dans leur simplicité esssentielle. Cela rejoint l'art que je pratique, le chant lyrique, la musique en général d'ailleurs: aller à l'essentiel sans se perdre dans des fioritures techniques ou musicales pour dégager la grandeur de la simplicité. Je cite H.Cartier-Bresson: "ce qui compte dans une photo, c'est sa plénitude et sa simplicité". Je pourrais dire cela mot pour mot de l'art vocal.

Au centre Pompidou: 12 février - 9 juin 2014

4366425 6 f38a henri-cartier-bresson-a-new-york-en-1935 4f8

Henri Cartier-Bresson à New-York en 1935 - Goerges Hoyningen-Huene/Digital images

 

-La reprise des "Palmes de Monsieur Schutz" au Théâtre Michel

est un moment de grande joie théâtrale, excellents acteurs, très joli décor, et un texte, des situations, d'une drôlerie très très rafraichissante. Cette nouvelle création de la pièce est une grande réussite.

De Jean-Noël Fenwick, mise en scène: Patrick Zard, avec: Guillaume Bouchède, Constance Carrelet, Michel Crémadès, Benjamin Egner, Daniel Hanssens, Valérie Vogt.

L'histoire de cette pièce:

comédie tendre et scientifique sur une tranche de vie de Pierre et Marie Curie (de leur rencontre en 1898 à la découverte de la radioactivité), elle fut créée en septembre 1989 au Théâtre des Mathurins. En 1990 elle obtient 4 Molières, auteur-mise en scène-décor-spectacle théâtre privé, et sera jouée plus de 1000 fois.


Au Théâtre Michel, rue des Mathurins - 19 septembre 2013 au 30 mars 2014 

 

-Roman d'une garde robe au musée Carnavalet

Ce n'est pas une simple exposition de robes coutures mais une formidable mise en scène de la garde robe d'une parisienne chic des années 1900-1930. On entre dans cette exposition comme si on poussait la porte du dressing d'Alice Alleaume,  1ère vendeuse chez Cheruit de 1912 à 1923: vêtements, bijoux, accessoires... des plus grandes maisons parisiennes de l'époque: Chéruit, Worth, Lanvin... On pénètre dans le dressing et dans l'histoire de cette femme à la mode, très élégante: c'est attachant, comme un roman.

Musée Carnavalet - 17 octobre 2013 au 16 mars 2014

Lire la suite

la lorgnette: Vivian Maier

26 Janvier 2010 , Rédigé par evacor Publié dans #La lorgnette d'Evelyne

Unknown-copie-1

Plus que quelques jours pour découvrir les photos de Vivian Maier: c'est à la galerie Les Douches, 5 rue Legouvé (Paris 10ème).

L'histoire de cette découverte: en 2007, John Maloof, un agent immobilier américain, tombe dans une salle des ventes sur 30 000 négatifs et découvre ainsi par hasard et curiosité l'art de Vivian Maier. D'origine française, Vivian parcourt les rues de New York, puis de Chicago, son Rolleifleix en bandoulière, mitraillant sans relâche.

L'oeuvre est immense, plus de 100 000 clichés non développés.

Détails d'architecture,

portraits de bourgeoises endimanchées,

scènes prises sur le vif...

l'oeil de Vivian Maier sublime le monde qui l'entoure.

Unknown-1

J'ai été subjuguée par l'atmosphère et la qualité graphique.

Une expo évènement: jusqu'au 21 décembre 

Vivian Maier, née le 1er février 1926 et morte le 21 avril 2009, est une photographe de rue américaine dont le travail est demeuré inconnu jusqu'à sa mort et sa découverte fortuite.

Lire la suite

la lorgnette: automne 2013

26 Janvier 2010 , Rédigé par evacor Publié dans #La lorgnette d'Evelyne

Bon c'est la poisse, je déteste cette saison, un jour il fait chaud, un jour il fait froid, ce qui est constant en revanche c'est l'humidité et la grisaille, et en plus tout le monde est malade !  Il faut donc trouver une solution pour positiver. Alors je positive...

Pêle-mêle, mes incontournables de la rentrée 2013

exposition : Félix Vallotton (1865-1925), le feu sous la glace

images-3 la valse

L'oeuvre de Vallotton est énorme et très diversifiée, aussi rien ne vaut une rétrospective comme celle-ci pour pénétrer son univers. Je n'ai pas tout aimé, mais beaucoup de scènes m'ont séduite en grande partie par la pureté de lignes. D'autres m'ont intriguée et parfois enthousiasmée par l'importance du sous-entendu (d'où le titre de l'exposition), qui de ce fait donne une dimension théâtrale. J'ai trouvé l'organisation par thème particulièrement réussie car les facettes du peintre, parfois juxtaposées sont ainsi très heureusement mises en valeur.

Grand Palais (2 oct.2013 - 20 janv.2014)

exposition : Désirs et volupté à l'époque victorienne (Collection Perez-Simon)

images-copie-2 courtiser sans espoir

C'est un hâvre de délicatesse et de  féminité. Je connaissais vaguement de nom quelques peintres, mais d'une manière très floue, aussi cette exposition est une révélation sur la peinture anglaise hyper sensible et raffinée de cette époque plutôt rudeLes noms des tableaux à eux seuls nous font déjà voyager: les Roses d'Héliogabale, la Mer enchantée, un Nuage passe, le Chant du printemps... Mon must absolu: Lawrence Alma-Tadema (1836-1912), sa peinture est un rêve.

Musée Jacquemart-André (13 sept.2013 - 20 janv.2014)

danse: Chantecler Tango 

Superbe spectacle de tango avec la méga star du tango argentin: Mora Godoy. Elle rend ici hommage au cabaret Chantecler qui fut un lieu mythique de Buenos Aires dans les années 1930-1940. Les chorégraphies sont époustouflantes, très virtuoses et très variées. J'ai regretté qu'il n'y ait pas plus de séquences chantées, notamment de chansons de Gardel (qui fréquenta d'ailleurs Chantecler). Les costumes sont absolument superbes, les musiques (bande son et live) magnifiques: un régal des yeux et des oreilles !

Théâtre du Châtelet - 26 octobre

Unknown

look: les bottes de motard

 

images-3-copie-1C'est l'accessoire incontournable de cette rentrée. On ne fait pas mieux pour casser un look trop clean, et ceci quelle que soit la longueur de la robe de la jupe ou du pantalon. C'est juste PARFAIT, ça va absolument avec tout, et nos vieilleries de fond de placards retrouvent une nouvelle jeunesse. Une vraie baguette magique !

(modèle Vanessa Bruno)

 théâtre: L'école des femmes

un moment très jouissif. Je cite le metteur en scène Philippe Adrien: "ce texte en alexandrins, loin d'être contraignant, autorise et valorise toutes sortes de variations et acrobaties aussi bien verbales que physiques, voire oniriques". C'est tout à fait ce qui se dégage de ce spectacle. Le savoureux texte de Molière combine sans cesse le dramatique et le burlesque, et vraiment je n'ai jamais vu une scène aussi drôle que celle du notaire, complètement déjenté, j'en ris encore en y pensant. C'est le burlesque dont je raffole, absurde et complètement surréaliste (formidable Raphaël Almosni!).

Bien-sûr un coup de chapeau à Partick Paroux, impressionnant Arnolphe, qui jongle brillamment avec les différentes facettes du personnage: manipulateur cynique, brutal, dissimulateur,.... et finalement à son corps défendant amoureux passionné. 

Théâtre de la Tempête - 22 octobre

livre: évidemment le dernier d'Ormesson

Le plus chic, le plus classe des écrivains français revient avec: "Un jour je m'en irai sans en avoir tout dit" (Robert Laffont). Chez lui, légèreté et insouciance sont un un art de vivre inégalable de subtilité et d'intelligence. "Monsieur d'Ormesson, je vous en prie, partez le plus tard possible. Je me glisse dans chacun de vos livres avec fluidité, rien ne semble m'atteindre, et tout m'atteind..."

insolite: les structures de Tadashi Kawamata 

 Et hop, un petit tour place Vendôme (du 21 octobre au 4 novembre) pour un retour direct en enfance avec les cabanes en bois de T.Kawamata, perchées de-ci de-là. Sur la colonne Vendôme on dirait un gros nid pour des oiseaux géants! 

A venir:

-La première exposition-évènement en France des fascinantes photos de Vivian Maier, qui a pris des milliers de photos de rue. Galerie Les Douches 5, rue Legouvé 75010 Paris - du mercredi 16 octobre au samedi 21 décembre 2013, de 14h à 19h00.

 -Partita2-Sei solo au Théâtre de la ville, du 26 nov. au 1er déc. A.T De Keersmaeker et B.Charmatz ont créé ce spectacle à Avignon l'été dernier: danse contemporaine à deux sur la pureté dépouillée de la partita 2 de Bach au violon (Amandine Beyer), un moment magique en perspective.

 

Finalement l'automne a du bon!

Lire la suite

la lorgnette: l'atelier lyrique en fête

26 Janvier 2010 , Rédigé par evacor Publié dans #La lorgnette d'Evelyne

à l'occasion du mariage de Silvia, membre de l'atelier lyrique depuis...longtemps...

la-lorgnette 1605

Samedi 14 septembre 2013

toutes et tous, en piste dans nos plus festifs atours! 

DSCN2903-2

A sa demande j'ai préparé un nouveau medley spécial de la Veuve Joyeuse de Lehar, plein d'humour étant donnée la situation, que nous allons interpréter pendant le dîner. ( je cite la partition: le mariage voyez-vous, n'entre pas du tout dans mes goûts... ça commence par un duo, puis ça dégénère en trio ...) 

 Les conditions seront épatantes puisque les mariés ont loué un piano à queue et que nous disposerons d'une vraie scène. C'est dire si tout le monde se réjouit de cette prestation autour de la mariée puisque malgré l'émotion du jour Silvia souhaite chanter avec sa troupe.

 photoip2A

avec:  Marion, Perrine, Emmanuel, Sylvain, Silvia et So-yeon

J-7: nous sommes fin prêts !

photoip7g

piano: Yann Lombard / direction: Evelyne Brun

 

SILVIA 1a

Lire la suite

la lorgnette: instagramme ton été !

26 Janvier 2010 , Rédigé par evacor Publié dans #La lorgnette d'Evelyne


De la Corse à la Dalmatie j'ai passé une grande partie de l'été 2013 sans descendre sous les 30 degrés:

que c'est bon !

DSCN1453

calanche de Piana (Corse)

Ma table de l'été:

L'Ancura, sur le charmant petit port de Sagone. La table est particulièrement raffinée (d'ailleurs j'y ai croisé Cyril Lignac, c'est dire!). Mémorable sorbet aux cornichons qui accompagne les charcuteries corses (bon, moi je ne mange que le sorbet !), mémorable espadon: grillé, au curry, en croustade, et l'accueil est absolument charmant.

DSCN2046

Restaurant L'Ancura: 04 95 28 04 93

DSCN2043 

 Mon glacier de l'été:

Geronimi (Sagone),

pour ses sorbets à tomber:

aux agrumes, aux pommes confites...

Glaces Geronimi: 04 95 28 04 13

photoc3

 

Mon summer bag:

photol3

sac Karen Monny, lunettes Ray Ban, rose à lèvres Revlon, crème solaire écran 50 Bioderma, crème après-soleil Tryptoderm, chapeau Seeberger, barrettes multicolores, pochette recyclée.

Mon bar à vin de l'été: 

photo6

Vino & Ino

le bar "branché" de Sibenik.

J'ai testé tous leurs vins blancs croates, sympas...

 

Mes îles de l'étéL'archipel des Kornati

  DSCN2413

un moment complètement hors du temps...

DSCN2438DSCN2375

 

Les plus jolies images qui restent dans mon oeil:

forêt d'Aïtone DSCN1661DSCN1773    Muna

Dubrovnik, la perle de l'Adriatique !DSCN3166    

Si vous cherchez un point central pour rayonner en Dalmatie, ne manquez pas de contacter mon amie Alexandra qui loue son très élégant studio au coeur de la vieille ville de Sibenik. (contact: OhLaLa Sibenik)   

 

...l'été est fini...

 DSCN3189

Bonne rentrée !

:2

 

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 > >>