Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Concert Galuppi (juin 2012)

1 Février 2012 , Rédigé par evacor Publié dans #Artiste lyrique - soprano

 

A2B 1807

(photo A. de Beaucourt)

Baldassare Galuppi est né près de Venise, sur l’île de Burano, d’où son surnom « Il Buranello », le 18 octobre 1706, d’une famille d’origines modestes. Le père de Baldassare, outre son activité de violoniste, exerçait le métier de barbier : un élément presque prophétique sur la future occupation du nouveau-né puisque le père d’Antonio Vivaldi, né une trentaine d’années plus tôt à l’ombre de Saint-Marc, manœuvrait lui aussi de manière indistincte parmi les architectes et parmi les rasoirs, binôme assez fréquent dans l’histoire de la musique, avec Alessandro Stradella en guise d’illustre précurseur…

Affiche 2012 St-Nicolas-1

Baldassare GALUPPI (1706-1785)

Messe solennelle pour choeur a capella

Dixit Dominus pour choeur et orchestre

Nisi Dominus, pour soprano et alto solos, choeur et orchestre

Gloria, pour soprano et alto solos, choeur et orchestre

P6200121

Michel Dietz, Evelyne Brun, Vincent Lecornier

 

DIMANCHE 24 JUIN 2012 - 15h30

LUNDI 25 JUIN 2012 - 20h30

Eglise Saint-Nicolas, Paris 5ème, métro Maubert-Mutualité

soprano solo - Evelyne Brun

alto solo - Claire Geoffroy Dechaume

1er violon: Michel Dietz

Choeur et Orchestre

Direction : 

VINCENT LECORNIER

A2B 1746(photo A.de Beaucourt)

Après une éducation musicale auprès de Benedetto Marcello (la légende raconte qu’il le contraignit à cesser de proposer ses œuvres au public pendant trois ans au moins, le destinant à l’étude du contrepoint, de la polyphonie et du clavecin), il poursuit sa formation auprès du sévère et reconnu Antonio Lotti, qui sut modeler ultérieurement le style de Buranello,en le laissant finalement libre de chercher sa propre voie.

En 1740 il se voit attribué une prestigieuse charge, celle de Maître de Musique à l’Ospedale dei Mendicanti. Son activité dans cette position, qui outre le fait d’enseigner prévoyait également la composition de musique liturgique et d’oratorios, fut tellement appréciée qu’elle lui procura de très importants revenus et une renommée internationale. 

Il ne cesse de produire oratorios, messes, motets et musique instrumentale qui rencontrent un grand succès, et sa ville l’élève d’abord au grade très convoité de Vice-Maestro de la Chapelle Ducale (1748) et Maestro de la Chapelle de San Marco (1762), position de prestige absolu dans le panorama musical vénitien,occupé précédemment par Claudio Monteverdi au XVIIe siècle.

Au cours des années précédant sa mort, Galuppi n’espace pas le moins du monde son activité de composition. Il est considéré comme faisant partie des musiciens les plus célèbres et riches de toute l’Europe.

Il s’éteindra le 3 janvier 1785, admiré et salué par une foule immense qui l’escortera jusqu’à sa sépulture solennelle de San Vidal. Le musicologue Charles Burney, qui lui rend visite à Venise au terme de sa vie et en décrit le caractère ouvert, solaire et distingué, le considère comme le plus grand artiste de son temps. Il composera jusqu'à quelques semaines avant sa mort, livrant une dernière messe de Noël à la basilique San Marco.

A2B 1801(photo A.de Beaucourt)

CD live à paraître, septembre 2012

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :