Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Concerts Haydn : 25 et 27 juin 2017

20 Juin 2017 , Rédigé par evacor

Concerts de musique sacrée J.M.HAYDN

pour quatuor soliste, choeur et orchestre

Concerts Haydn : 25 et 27 juin 2017

Locus iste (choeur a capella)

Répons de Noël (choeur violons et continuo)

Requiem (solistes, choeur, violons, trompettes et continuo)

soprano solo - Evelyne Brun 

alto solo - Marie-Claude Patout 

ténor solo - Jeremy Palumbo 

basse solo - Sylvain Levasseur

1er violon - Michel Dietz

Direction:  VINCENT LECORNIER

Michael Haydn est né le 14 septembre 1737 à Rorhau, en Autriche.

Il est l’un des 12 enfants de Mathias Haydn, charron et futur bourgmestre, harpiste à ses heures et de sa femme Anna Maria. La plupart des enfants mourront avant l’âge adulte, mais parmi les survivants, on trouve un autre grand compositeur, Joseph Haydn, de cinq ans son aîné.

En 1745, Michael entre comme choriste à la cathédrale Saint Etienne de Vienne, sous la direction du Kappelmeister Georg von Reutter.  On lui enseigne les bases de la théorie et de la pratique musicales, ainsi que le violon et l’orgue, avec lequel il s’avère rapidement assez bon pour accéder au poste d’organiste adjoint à la cathédrale jusqu’en 1757. C’est là qu’il a l’occasion de se familiariser avec la musique des plus grands compositeurs de son temps.

Il reçoit aussi une bonne éducation générale chez les jésuites et se forme par ailleurs à la composition en autodidacte. Sa première œuvre connue date de 1754, la Missa in Honorem Sanctissimae Trinitatis. En 1760, il est nomme Maître de Chapelle à l’évêché de Grosswardein. De cette période datent ses premières symphonies. Il quitte cette situation en avril 1762 et, l’année suivante, il est à Salzbourg, où il restera jusqu’à sa mort.

Le 14 août 1763, il y devient Maître des Concerts et de la musique de la Cour pour le Prince-Archevêque Siegmund et obtient rapidement une position dominante au sein de la Chapelle de Salzbourg. Il collabore avec le vice-maître de chapelle Leopold Mozart et son fils Wolfgang. Là il compose des symphonies, des concertos et de la musique de chambre pour la Cour, ainsi que des œuvres scéniques pour le théâtre de l’université.

Les relations entre Michael Haydn et le jeune Mozart semblent avoir été très cordiales. Bien qu’on trouve quelques remarques négatives du second sur le premier dans sa correspondance, Wolfgang tenait la musique de Michael en haute estime. Sans pouvoir dire avec certitude qu’il fut l’élève de Michael, Mozart étudia l’œuvre des deux frères Haydn et s’en inspira à plusieurs reprises, notamment pour son Requiem qui s’inspire de celui de Michael donné à Salzbourg en 1771. Ce fut Michael qui présenta les premières œuvres de Mozart à son frère Joseph. Ils restèrent en contact même après le départ de Mozart pour Vienne.

Le 17 août 1768, Michael épouse Maria Magdalena Lipp, fille du second organiste de la cathédrale, chanteuse à la Cour de Salzbourg, connue pour avoir chanté dans les premiers opéras de Mozart.

En 1782, Michael est organiste de la cathédrale de Salzbourg, enseigne le piano et la composition à l’école des enfants de chœur et donne aussi des cours particuliers recherchés. Son élève le plus célèbre est probablement Carl Maria von Weber, à qui il enseigne le contrepoint. Enfin, en 1787, il succède à feu Leopold Mozart comme professeur de violon à la Cour.

A partir de cette époque, l’œuvre de Michael Haydn se composera surtout de musique vocale et sacrée.
Il meurt le 10 août 1806 à Salzbourg.

Il aura composé plus de 800 œuvres, les plus remarquables sont ses œuvres instrumentales et sa musique d’église. Bien qu’il soit un peu resté dans l’ombre de son frère Joseph, Michael Haydn est loin d’être un compositeur mineur. Franz Schubert dira de lui : "Personne sur terre ne vénère Michael Haydn plus chèrement que moi".

Choeur de Saint-Nicolas

Choeur de Saint-Nicolas

Répons de Noël

Michael Haydn composa 8 répons de Noël ainsi que les textes pour l’Avent de l’an 1796.

Ce cycle s’inscrit dans la tradition de la composition polyphonique du répons, telle qu’elle s’était développée depuis le milieu du XVIème siècle.
Les répons étaient chantés dans la liturgie de l’office, après la lecture, au cours de la prière de la journée, et pour la prière nocturne.

La prière nocturne de l’église, appelée matine ou vigile, se compose de trois nocturnes. Chacun est constitué dans l’office séculier de trois psaumes avec les antiennes correspondantes et de trois lectures suivies chacune d’un répons.

Les textes des Weihnachts-Responsorien sont tous des récits liturgiques ancestraux qui ont pour thème le mystère de la fête de Noël et la maternité de Marie, en relation avec des textes bibliques. Haydn respecte scrupuleusement la structure des textes liturgiques.

 

Requiem

En 1768, Haydn prit pour épouse la chanteuse Maria Magdalena Lipp. Ils eurent un seul enfant, Aloysia Antonia, en 1770 mais l’enfant décéda dans sa première année. Haydn fut profondément marqué par cette mort et ne s’en remit jamais complètement.

Une autre mort vint le frapper en 1771, celle de son protecteur et ami Sigismund Graf Schrattenbach. Le compositeur commença de suite à écrire une messe des morts en mémoire du Prince. Cette œuvre fut achevée en l’espace de deux semaines seulement!

Il ne fait aucun doute que Haydn fut profondément touché par la mort de Schrattenbach, cependant on peut aussi croire que, en composant cette messe de souvenir, Haydn était toujours en proie aux émotions de la récente mort de sa fille chérie.

Le Requiem en do mineur, première œuvre des années de maturité de Haydn, est un chef-d’œuvre qui proclame son génie et lui garantit le droit de figurer parmi les plus grands musiciens de son temps.

Concerts Haydn : 25 et 27 juin 2017Concerts Haydn : 25 et 27 juin 2017Concerts Haydn : 25 et 27 juin 2017

ORCHESTRE : 

1er violon : Michel Dietz

Violons 1: Marie-Pascale Vironneau - Frédéric Aladjem

Violons 2 : Arnaud Pieniezni - Noëlle Barbereau - Céline Boursier

Violoncelle, Contrebasse : Isabelle Raffray - Marie-Christine Dacqui

Trompettes: Francis Bouilly - Sébastien Oliveri

Vincent Lecornier

Vincent Lecornier

Eglise Saint-Nicolas du Chardonnet - Paris 5ème - métro Maubert Mutualité

entrée libre

Concerts Haydn : 25 et 27 juin 2017
Concerts Haydn : 25 et 27 juin 2017
Concerts Haydn : 25 et 27 juin 2017
Concerts Haydn : 25 et 27 juin 2017
Concerts Haydn : 25 et 27 juin 2017
Concerts Haydn : 25 et 27 juin 2017
Concerts Haydn : 25 et 27 juin 2017
Concerts Haydn : 25 et 27 juin 2017
Concerts Haydn : 25 et 27 juin 2017
Concerts Haydn : 25 et 27 juin 2017
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :